Le gouvernement suisse prévoit une croissance économique modérée en 2019

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) s’attend à ce que l’économie suisse progresse de +1,2% en 2019.

Elle a légèrement revu à la hausse ses prévisions économiques, après +1,1 % en mars, après une croissance de 0,6 % au premier trimestre grâce à la vigueur de la demande intérieure.

Dans une déclaration faite le jeudi, le SECO a mis en garde contre le ralentissement de l’économie mondiale qui ralentissait les échanges commerciaux de la Suisse à l’étranger : « Dans le sillage du ralentissement de l’économie internationale, le développement du commerce mondial est faible et la demande de produits suisses se stabilise, ce qui ralentit l’économie d’exportation.

Il a mis en évidence des risques spécifiques liés au conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, les incertitudes concernant Brexit et la situation financière de l’Italie.

Les économistes du SECO prévoient toutefois une reprise de la croissance suisse (+1,7%) en 2020.

« Si le conflit commercial international ne s’intensifie pas de façon spectaculaire, l’économie et le commerce mondiaux connaîtront une croissance plus forte en 2020. Cela soutiendra également les exportations de la Suisse », a-t-il déclaré.

Jeudi, le lien externe du KOF avec l’Institut économique suisse s’est montré plus optimiste. Elle s’attend à ce que le produit intérieur brut (PIB) augmente de 1,6 % en 2019.

Elle disait : « La bonne santé actuelle de l’économie suisse est principalement due à l’industrie manufacturière. Depuis que le franc suisse s’est affaibli ces dernières années et, corrigé de l’inflation, a atteint un niveau similaire à celui d’avant l’abolition du taux de change minimum de l’euro, l’industrie manufacturière est redevenue plus compétitive et génère des marges bénéficiaires plus normales ».

Ces prévisions font suite à des prévisions similaires de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et du Fonds monétaire international (FMI) en mai et avril, respectivement.